Voilà près de deux siècles que les "faiseurs d'outils d'horlogerie" firent leur apparition à Montécheroux, petit village situé au-dessus de St Hippolyte. Très vite l'activité déborda ce cadre, et dans les années 1920, les 300 ouvriers forgerons, limeurs et polisseurs fabriquèrent une infinie variété de pinces, destinées à toutes sortes de corporations. Horlogers, ferblantiers, chirurgiens, électriciens, tanneurs et bien d'autres encore étaient demandeur dans le monde entier.

Aujourd'hui Michel Bonnet instituteur à la retraite, aidé d'anciens ouvriers forgerons et limeurs, ont crée ce Musée qui vaut la peine d'être visité. Passionné par ces outils d'antan et surtout par le savoir faire des "anciens", Michel Bonnet vous expliquera dans les détails tout le processus de fabrication.

Merci à lui de m'avoir autorisé à prendre ces quelques clichés ci-dessous.

L'entrée du Musée

Local de la matière première et magasin de fer

Le local du forgeron avec son soufflet de forge

Le poste de travail des limeurs

La pince maillée, grande spécialité de Montécheroux, indémontable et considérée comme inusable, vendue dans le monde entier

Présentation de l'immense diversité de pinces fabriquées

Une partie des différentes pinces étau

Soufflet de forge

Dans ce Musée à l'étage supérieur, une exposition de 450 ans d'école, constituée de livres, cahiers, textes des écoliers .....

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site du Musée en cliquant ICI

Retour aux Musées de la Région