Mémorial d'Ecot

En 1944 les résistants de la région se regroupèrent à Ecot pour y constituer le maquis d'Ecot. Celui-ci fut anéanti le 8 juillet par les nazis. Ce jour là les détachements allemands venus du bas pays, cernèrent les maquisards et eurent raison de leur résistance. Bien peu réussirent à s'échapper. Leur chef, le commandant Joly retourna son arme contre lui pour ne pas tomber vivant aux mains de l'ennemi.

Plan de situation